Parrainage

Enfants des collines et son partenaire au Bénin Humanité Plus ont ciblé les enfants les plus vulnérables face au trafic et d’enfants à travers des enquêtes sociales. Les associations ont privilégié en premier lieu le parrainage des orphelins ou des enfants qui ont déjà été victimes de trafic. En effet, les orphelins sont généralement les premières victimes du trafic d’enfants, de la malnutrition et de la maltraitance.

Afin de répondre aux besoins spécifiques de chaque enfant, le parrainage se décline en trois types différents :

Le parrainage complet : Scolarité et repas quotidien

Ce type de parrainage comprend la prise en charge de tous les frais de scolarité, ainsi qu’un repas quotidien à la cantine situé au siège de l’association.

Une cantine a été ouverte en novembre 2005 dans laquelle les enfants prennent leur repas de midi. Trois femmes du village ont été engagées pour cuisiner un repas journalier complet et équilibré. Chaque deux ans, trois nouvelles cuisinières sont engagées afin de permettre à plusieurs mères du village d’avoir un travail convenablement rémunéré durant deux ans.

Les enfants parrainés sont suivis jusqu’en 3ème année, ce qui équivaut à la fin de l’école obligatoire en Suisse.

Depuis septembre 2010 nous soutenons également les enfants qui peuvent et souhaitent poursuivre leurs études jusqu’à l’obtention de leur baccalauréat. Ce parrainage ne comprend plus que les fournitures, les frais de scolarisation et les uniformes.

Le parrainage partiel : Scolarité

Ce type de parrainage permet d’offrir un soutien scolaire mais sans accès à la cantine. Ce parrainage est proposé aux adolescents en bonne santé qui ont, pour la plupart, eu accès à la cantine durant leur enfance.

Le parrainage professionnel : Apprendre un métier, envisager un avenir

Enfants des collines soutient également des jeunes filles et de jeunes garçons dans l’apprentissage d’un métier de leur choix : coiffure, couture, tissage de nattes, méacanique, informatique,… L’apprentissage d’un métier permet à ces jeunes de pratiquer une activité génératrice de revenus et d’être ainsi plus autonomes. Enfants des collines met un accent particulier sur les jeunes filles pour les rendre plus autonome, mais soutient également plusieurs jeunes garçons en difficulté.

Ce parrainage couvre les frais de contrat, les fournitures et les frais de remise de diplôme.

Au terme de leur formation, les jeunes ont la possibilité d’obtenir un crédit auprès d’Enfants des collines afin de débuter leur activité. Depuis janvier 2007, l’ONG propose aux jeunes filles, souvent illettrées, de suivre des cours d’alphabétisation dispensés à Mougnon.

Les chiffres

A ce jour, plus de 250 enfants ont été parrainés ou sont toujours parrainés dans le village de Mougnon.

En septembre 2010, la totalité des apprentis avait terminé leur formation avec succès. Les couturières diplômées ont cousu et continuent à coudre années après années les uniformes des enfants parrainés. Elles ont ainsi pu acquérir une machine à coudre et elles exercent aujourd’hui leur métier dans un petit atelier. Les coiffeuses ont, quant à elles, profité en mars 2010 de la distribution du matériel et se sont installées dans un petit atelier. Plusieurs d’entre elles ont déjà pu engager de nouvelles apprenties.

La structure actuelle (cantine et suivi) ne permet pas de prendre en charge beaucoup plus d’enfants durant la même année scolaire. Nous réévaluons cependant chaque année les besoins et redéfinissons avant chaque rentrée scolaire la structure générale du parrainage. Nous pouvons ainsi être au plus proche de chacun et éviter d’exclure des enfants dans le besoin.

En outre, le parrainage s’est révélé être une action d’urgence à mettre en place afin de lutter contre le trafic d’enfants. Aujourd’hui nous visons des actions à long terme pour que ce fléau soit éradiqué durablement. C’est pourquoi nous avons mis en place depuis 2006 des projets qui visent une amélioration de vie plus durable pour l’ensemble du village (microcrédit pour les mères, robinets d’eau potable, etc).

Qu’est-ce que cela implique ?

Le parrainage mis en place n’est pas un parrainage individuel, c’est-à-dire que les parrains ne soutiendront pas un enfant, mais l’ensemble des enfants parrainés. Par conséquent, et pour protéger à la fois et les parrains et les enfants, aucun contact direct ne peut être établi. Toute correspondance, cadeaux, dons supplémentaires destinés à l’enfant parrainé sont exclus.

Un rapport sur le suivi des enfants, ainsi que sur toutes les activités entreprises et en projet, est annuellement transmis aux parrains. Celui-ci vise à lui démontrer l’utilisation concrète de sa participation financière et à le motiver à s’engager durablement.

Afin d’éviter la disparité entre les enfants parrainés et non parrainés, le montant de CHF 12.00 par mois correspond au minimum nécessaire afin d’assurer l’accès de l’enfant à l’école et à un repas quotidien. Ni l’enfant, ni la famille ne reçoivent l’argent directement.

Comments are closed.