Aménagements communautaires

Enfants des collines a étendu ses activités à la construction d’aménagements communautaires pour de petits villages au Bénin. Les structures d’hygiène notamment – telles que l’accès à l’eau, les toilettes, etc. – manquent cruellement et génère de nombreuses maladies infectieuses qui touchent surtout les enfants et mettent leur vie en danger.

Accès à l’eau potable

Allohoun – Oukanmé
Une partie du village d’Allohoun-Oukanmé n’avait pas accès à l’eau potable. La commune de Za-kpota, dans laquelle se situe ce village, a adressé au service de l’hydraulique une requête pour le forage d’une pompe. Cette demande a été acceptée. Toutefois, le service de l’hydraulique réclamait, pour sa mise en fonction, le 5% du prix total du forage. En janvier 2005, la construction du puits a été réalisée, mais sa mise en activité dépendait du versement de la somme de 250’000 CFA (environ CHF 600.00) au service de l’hydraulique.
Grâce à votre soutien, nous avons pu réunir cette somme et faire fonctionner la nouvelle pompe au mois d’août 2005.

Mougnon
Des travaux d’installation de robinets ont été effectués plusieurs années auparavant dans le village de Mougnon. Cependant, la majorité de ces robinets restaient fermés à la population. En effet, le service de l’hydraulique demandait la somme de 85’000 CFA pour ouvrir ces derniers (environ CHF 210.00). Durant l’année 2007, nous avons récolté les fonds pour mettre en fonction les cinq derniers robinets du village.

Installation de sanitaires

La température élevée associée à la forte humidité du pays crée les conditions idéales pour la prolifération d’espèces parasitaires dangereuses pour l’homme. Afin d’y remédier, l’aménagement de structures d’assainissement est fondamental. Même s’ils sont rudimentaires, ils restent efficaces s’ils assurent l’évacuation des matières fécales ailleurs que dans l’eau qui est utilisée par la population.

C’est pourquoi les villageois, conscients des problèmes engendrés par l’absence de structures d’hygiène adaptées dans leur village, ont demandé de l’aide à l’association afin de construire des toilettes publiques.

Le village de Allohoun-Oukanne étant divisé en trois grandes localités, sept blocs de toilettes sont aujourd’hui nécessaires. A ce jour, trois blocs de quatre toilettes ont été construits dans l’une des localités du village grâce au parrainage d’un particulier. En outre, quatre blocs de toilettes pour les écoles primaires du village du Mougnon ont également été construit de 2013 à 2014.

Agrandissement de l’école d’Allohoun-Oukanmè

L’école primaire publique du village d’Allohoun-Oukanmè a été créée en 1990 et comptait pour l’année 2010-2011 plus de 800 élèves. Cet établissement possèdait à l’époque uniquement cinq salles de classe alors que les élèves étaient séparés dans neuf classes. La plupart des cours se donnaient à l’extérieur sous des paillotes, des arbres ou dans des maisons de terre qui menaçait de s’écrouler. A la moindre intempérie, l’enseignement était donc suspendu.

En 2009, un partenariat conclu avec « le centre pédagogique les Billodes » (établissement situé au Locle accueillant des jeunes en rupture) nous a permis de construire un bloc de trois classes supplémentaires. De février à avril 2010, trois camps d’entraide pour la construction de l’école ont été organisés avec les jeunes des Billodes afin de les sensibiliser et de les ouvrir à une autre culture. Ces camps ont été une grande réussite et les jeunes se sont remarquablement intégrés dans le village. Pour accueillir tous les élèves dans de bonnes conditions, il manquerait à ce jour encore un bloc de trois classes.

Comments are closed.